Dans cet article à double voix, Vincent Pallard, chargé de communication chez Kanyon, nous explique comment ChatGPT est devenu un assistant de proximité dans la production de contenus intellectuels. Notre consultant Guillaume DECHAMBENOIT quant à lui, nous offre un éclairage sur la place de l’intelligence artificielle dans le paysage éducatif actuel.

DE LA RÉVOLUTION DE L’IA À L’ART DE L’ADAPTATION

À l’aube d’une profonde révolution digitale, l’ascension de ChatGPT marque une transformation profonde dans les différents secteurs d’activité engageant un service de prestation intellectuelle.

Me concernant, j’ai été le témoin de son impact sur les habitudes de production de contenu dans les métiers de la communication. Alors que le monde professionnel évolue avec célérité, bouscule nos champs de référence et transforme nos pratiques, il s’agit de regagner de l’autorité et du pouvoir d’agir. Il faut dépasser l’impression de subir grâce à une démarche d’appropriation, pour éviter le sentiment d’obsolescence. Et je n’y ai pas échappé !

À L’ORIGINE, UNE APPRÉHENSION

Mes premiers pas dans l’utilisation de ChatGPT n’ont pas été sans difficulté.

Mon raisonnement était parasité par un éventail d’interprétations et de projections. L’arrivée de l’intelligence artificielle, dont la sémantique m’évoquait dès lors toute la dimension futuriste et surréaliste que m’a susurré notre littérature, était clairement enjolivée par la presse et les réseaux.

J’ai donc à l’époque écarté cette imminence avec un semblant de regard dissociatif.

J’ai préféré voir cela comme quelque chose à distance de mes habitudes pour m’économiser la remise en question. C’est quand j’ai réellement pris la mesure de la puissance de l’outil, et de son impact sur ma productivité (au regard de la croissance de celle de mes pairs), que je me suis rapidement inquiété.

MA LÉGITIMITÉ FACE À CHATGPT

Des questions existentielles ont surgi, mettant en doute la viabilité de mes compétences en analyse et en réflexion, mon efficience rédactionnelle, mon sens de la rhétorique…

En tant qu’auteur de publications spécialisées et de livres, le travail d’écriture revêt pour moi une dimension bien plus profonde qu’une simple question de contenu. C’est un outil de conviction, de rassemblement, de fédération.

Au-delà de ce sentiment d’être ralenti et « à côté de la plaque » résidait l’angoisse de voir mes valeurs, mes convictions et ce que je suis intrinsèquement, trahis par l’artifice de la machine.

Le dilemme renvoie, par-delà l’ego, à la question de notre fonction d’individu dans un système, et de notre place d’être humain dans une société en mutation. Et de la légitimité que l’on se donne, autant que celle que l’on craint ne plus avoir.

LES ATELIERS PRATIQUES : À LA DÉCOUVERTE DE CHATGPT 

Le déclic est survenu peu après à un atelier de découverte chez Kanyon lors d’une réunion apprenante animée par l’un de nos consultants Guillaume Dechambenoit.

Une session qui, au-delà de son caractère démystifiant, s’est avérée cruciale dans mon besoin de lever le voile sur chat gpt. Et après quelques exercices de cas concrets, j’ai pu réellement faire corps avec l’idée que cet outil n’était en rien une entité omnisciente. Au contraire : il aspirait à ce je l’éclaire de manière assez directive !

AU-DELÀ DE L’AUTOMATISATION : LA CONVERSATION

ChatGPT se distingue de cette fausse idée qui consiste à dire qu’il est complètement indépendant et affranchi de l’homme pour produire. C’est un outil dont l’essence est à 100% conversationnelle.

Les premiers échanges que j’ai eus avec lui m’ont permis d’identifier que, parfois, certaines de ses réponses semblaient poreuses et éloignées de mes propres questions. Mais en réalité, j’ai rapidement compris que les réponses évasives et incomplètes de CHAT GPT découlaient en réalité très directement des données et du contexte que je lui avais fournis (ou pas !).

La clef résidait dans l’exhaustivité et la précision la plus chirurgicale possible de ma requête.

UN ASSISTANT ENTIÈREMENT GUIDÉ PAR VOTRE RÉFLEXION

ChatGPT ne cherchait pas à remplacer mon analyse, ma réflexion ni ma création. Au contraire !  Il exigeait de moi de la substance pour me livrer des résultats pertinents.

C’est une prise de conscience qui m’a demandé un temps d’intégration. C’est une question de pratique quotidienne en réalité. Car votre rapport à Chat GPT s’apparente à une relation en soi, il faut en prendre conscience.

Relation, dans le sens où Chat GPT a autant besoin d’apprendre à vous connaître, vous et votre besoin, que vous avez besoin d’apprendre à le connaître lui et son fonctionnement. Mais aussi relation, dans le sens où il vous renvoie directement à la relation que vous entretenez avec vous-même dans votre rapport à lui, et à la révolution qu’il incarne.

Guillaume, qu’en penses-tu ? 

 

AU FINAL, UNE QUESTION AUTOUR DE L’ÉDUCATION

Ne nous le cachons pas, l’un des grands questionnements autour de ChatGPT est son impact sur l’éducation et plus précisément autour des intellects des générations qui nous précédent.

Si nous croisons le concept de « flemme innée » avec celui d’une machine qui peut réfléchir à notre place, alors on devrait avoir des jeunes qui décident de demander à ChatGPT de réfléchir et produire à leur place. C’est ce que je pensais au premier abord, en tout cas avant de passer quelques mois en compagnie de Gepetto (oui, j’ai même baptisé mon chatGPT).

Je ne suis plus vraiment sûr que cet outil va stimuler cette flemme intellectuelle, au contraire, j’ai l’impression qu’elle pourrait probablement nous amener à stimuler les réflexions et ce pour les raisons suivantes :

 

TOUTE LA RICHESSE DU CONTENU

Comme présenté plus haut, les outils sur une base « GPT » ne sont que des machines qui se basent sur des informations de départ que nous lui fourniront. Plus cette information est riche et « pensée » plus les réponses sont pertinentes.

 LA DÉMARCHE DE (RE) LECTURE

Les réponses données par l’I.A. ne sont pas courtes, et comme elles ne sont pas forcément fiables, elle nous oblige à les lire et demander des corrections à la machine. Un élève devra donc se mettre à la place d’un professeur : il devra lire et corriger la machine. Reconnecter à la lecture deviendra de plus en plus essentiel.

AU-DELÀ DE LA FORME : LE FOND

Ces outils vont être généralisés, par conséquent tous les étudiants vont l’utiliser. Le facteur de qualité ne pourrait donc plus être sur la forme mais bien sur le fond des idées, la logique derrière les hypothèses ou l’esthétique d’un lien de cause à effet.

Alors Vincent, rassuré ?

wink

L’OPTIMISATION DU TEMPS DE PRODUCTION AVEC CHATGPT

Aujourd’hui, mon interaction quotidienne avec ChatGPT guide mon processus de création de contenu. Ni plus, ni moins. Il accélère le fruit de MA réflexion intellectuelle, sans me priver de la chance de pouvoir raisonner avec la singularité professionnelle qui est la mienne. Chat GPT est un assistant, qui reste à sa place puisque c’est lui l’outil, et moi le chef d’orchestre de toute démarche de création. Et toute proposition de sa part est minutieusement réétudié et reformulé à ma guise !

Exactement comme pour cet article de blog, qui est le fruit d’une petite conversation de 20 minutes avec mon acolyte artificiel ! 😊

Alors certes, c’est 20 minutes en moins que j’ai sur mon temps de production effectif. Mais c’est en moyenne deux heures et demie en moyenne que je gagne par article de blog rédigé. Et ce POUR L’INSTANT, car plus j’apprivoiserai l’outil, plus je gagnerai en efficacité. Sans perdre en authenticité.

Et vous, où en êtes-vous sur la question de l’intelligence artificielle ? 😊

Vincent PALLARD & Guillaume DECHAMBENOIT.

Pour toute question, prise de renseignements sur nos ateliers CHAT GPT : contactez-nous via le formulaire suivant.

Vous pouvez également contacter Guillaume DECHAMBENOIT par message privé sur LINKEDIN.

10 + 2 =

Share This